Comment comprendre l’Ancien Testament?

Il y a quelques mois, j'ai eu l'occasion de prêcher une série de prédications dans le livre de Josué. Cela m'a poussé à réfléchir à la question suivante : "comment le chrétien devrait-il lire l'Ancien Testament?"

Cette question n'est pas simple, mais je vais vous donner quelques idées pour y répondre.

Quelques liens possibles entre l’Ancien et le Nouveau Testament

Je crois qu’il y a deux excès à éviter: (1) imposer une continuité totale entre l’Ancien et le Nouveau Testament et (2) imposer une discontinuité totale. La continuité totale aura tendance à pousser le chrétien à appliquer la Loi telle qu’elle était appliquée dans l’Ancienne Alliance. La discontinuité totale aura tendance à pousser le chrétien à voir l’Ancien Testament comme secondaire.

En évitant ces deux extrêmes, voici sept conseils pour aider le chrétien à lire l’Ancien Testament.

1. Cherchez les constantes : Dieu, son plan et la nature humaine

Le changement est énorme entre l’Ancienne et la Nouvelle Alliance. Pourtant, au moins trois choses restent: Dieu, son plan et la nature humaine. Ces trois éléments peuvent servir de ponts.

  1. Si un texte de l’Ancien Testament nous apprend quelque chose sur Dieu, on pourra assurément le prendre pour vrai aujourd’hui étant donné que Dieu ne change pas.
  2. De la même manière, le plan de Dieu pour l’humanité ne change pas. Même s’il existe différentes étapes, la direction est toujours la même.
  3. De nombreux aspects de l’être humain et de la société humaine changent, mais deux éléments demeurent: (1) l’être humain est toujours créé à l’image de Dieu et (2) il est toujours pécheur. Sur ces deux aspects, l’Ancien Testament a de nombreuses choses à nous enseigner.

2. Ayez en tête le développement: la théologie biblique

La théologie biblique est une discipline qui essaie de comprendre la révélation biblique de manière progressive. Dieu ne s’est pas révélé en une fois. Il l’a fait durant plusieurs siècles. Il n’y a aucune contradiction dans cette révélation, mais il y a une progression.

Le salut est plus facile à saisir aujourd’hui qu’il ne l’était à l’époque de Noé, pourtant il s’agit du même salut accordé par la foi en Jésus-Christ. La théologie biblique nous aide à faire des liens entre les deux Testaments. Ce qui était en préparation dans l’Ancien trouve son aboutissement dans le Nouveau.

3. Souvenez-vous des exemples de vie: les héros de la foi

Le fameux texte d’Hébreux 11 présente les héros de la foi. Ces hommes et ces femmes n’étaient pas héroïques sur le plan militaire, intellectuel ou moral, mais sur le plan de la foi.

Les personnages mentionnés dans Hébreux 11 sont donc des sources d’inspiration. Nous ferions bien d’étudier leur vies pour comprendre comment Dieu a agit en eux et à travers eux.

4. Faites attention à la typologie: la pédagogie de Dieu

Si Dieu avait envoyé Jésus juste après la Chute, les humains n’aurait peut-être pas compris leur besoin d’être sauvés. Dieu a pris soin, durant des siècles, de préparer l’humanité à la venue du Messie. Entre autre, Dieu a donné des types (des personnages, de lieux, des institutions, des objets et des fêtes) qui pointent vers Jésus-Christ.

Le but de ces types était de préparer Israël (et, par extension, toute l’humanité) à la venue du Messie. Ainsi, lorsque Jésus est venu, chacun avait les repères nécessaire pour comprendre sa mission (même si beaucoup l’ont rejeté).

L’utilisation des types est très utile pour faire un lien entre l’Ancien et le Nouveau Testament.

5. Considérez différents éclairages: les deux Testaments s’éclairent mutuellement

On a besoin de l’Ancien Testament pour comprendre le Nouveau Testament. Cela paraît logique, il faut comprendre ce qui vient avant. Sinon, ce serait un peu comme lire le deuxième tome du Seigneur des Anneaux sans avoir lu le premier.

Mais l’inverse est aussi vrai. On a besoin du Nouveau Testament pour comprendre l’Ancien. Le Nouveau Testament donne un sens nouveau à l’Ancien.

6. Utilisez la doctrine: la théologique systématique fait des ponts entre les Testaments

Parfois, il peut être utile d’utiliser les catégories de la théologie systématique pour faire un lien entre les Testaments.

Certains passages de l’Ancien Testament parlent du Saint-Esprit, de l’expiation, du sacrifice, ou d’autres doctrines. Lorsque c’est le cas, on peut faire des ponts (prudemment) avec le Nouveau Testament. C’est l’occasion de montrer comment la Bible s’enrichit elle-même.

7. Analysez les citations: la Bible se cite elle-même

Les textes de l’Ancien Testament sont très souvent cités dans le Nouveau Testament. Lorsque c’est le cas, il n’est pas toujours aisé de faire le lien, mais on peut être sûr qu’un lien existe.

Conclusion

L’Ancien Testament est la Parole de Dieu. Nous devons le lire et le méditer pour le comprendre aujourd’hui. Mais nous devons le lire dans le cadre global de la Bible entière. Lorsque nous le faisons, ces textes prennent du relief.

Abonne-toi à ma newsletter et ne rate aucun de mes articles

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de toutpoursagloire.com. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Consultez notre politique de confidentialités ici.
Pas de spam, promis. Powered by ConvertKit

Jonathan Meyer

Jonathan Meyer est pasteur à l’Église de l’Action Biblique de la Servette à Genève.

Articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *